4 minute(s) de lecture

Little Wars est livre de règles simples pour jouer à un wargame, écrit par le romancier anglais H. G. Wells en 1913. C’est jeu de stratégie simulant une guerre avec des figurines miniatures de 50 mm de haut. Les règles utilisent l’infanterie, la cavalerie et l’artillerie sous la forme d’un canon qui lance des projectiles, pour abattre les soldats ennemis. En plus d’être un jeu, le livre fait allusion à plusieurs aspects philosophiques de la guerre.

Les illustrations marginales de J.R. Sinclair

Le livre est écrit dans un style fantaisiste et illustré de dessins du méconnu et talentueux J. R. Sinclar; et de photographies d’une partie jouée que Wells décrit dans le livre. Wells décrit également le jeu du point de vue de l’un des généraux de la bataille, qui raconte ses mémoires avec enthousiasme. Le Cercle de l’Orbite Galactique va faire une nouvelle traduction française, éditée avec des jetons, en financement participatif.

Les illustrations marginales de J.R. Sinclair

Première édition française de Petites Guerres

Nous proposons d’en faire la traduction et une nouvelle édition de luxe en financement participatif sur Game On Tabletop. Nous aimerions faire une belle part aux gravures de J. R. Sinclar, en proposant des versions vectorisées et colorisées de ces illustrations marginales de l’édition originale. Et ces illustrations, parfaitement adaptées au textes seront aussi utilisées pour mettre en pratique les règles du livre ! Nous allons fabriquer des pions de soldats, de cavaliers et de canons à élastique, dans du carton imprimé et prédécoupé. Le Cercle de l’Orbite Galactique proposera donc une expérience ludique immersive totale dans l’oeuvre des grands anciens de la science-fiction, l’auteur H. G. Wells et l’illustrateur J. R. Sinclar.

styled-image

H. G. Wells

Herbert George Wells, est un écrivain britannique connu pour ses romans de science-fiction, né en 1866 et mort en 1946 à Londres. Il est l’auteur de nombreux romans de satire sociale, d’œuvres de prospective, de réflexions politiques et sociales ainsi que d’ouvrages de vulgarisation touchant aussi bien à la biologie et à l’histoire qu’aux questions sociales. Il est considéré par certains comme le père de la science-fiction contemporaine.

Les pensées de Wells sur la guerre, connu pour être un pacifiste, sont révélées dans ses écrits. Selon Wells, l’idée du jeu est née d’une visite de son ami Jerome K. Jerome afin de montrer l’absurdité et la vacuité des combats. Après le dîner, Jerome a commencé à tirer sur des soldats de plomb avec un canon à ressort et Wells s’est joint à lui pour rivaliser. Les deux hommes décidèrent qu’en ajoutant des règles écrites, un bon jeu de type Kriegsspiel pourrait être développé.

styled-image Wells utilise un morceau de ficelle coupé à une longueur déterminée de la distance que ses soldats peuvent parcourir. Un arbitre est assis sur une chaise et chronomètre Wells. L’adversaire de Wells attend son tour pour se déplacer et tirer avec son canon à ressort sur les soldats de Wells.

Petite Guerre

Dans la terminologie militaire, la « petite guerre » désigne toutes les actions liées aux opérations militaires autres que la bataille rangée, pouvant aller des reconnaissances aux attaques sur les lignes de ravitaillement de l’armée ennemie. Fort utilisé du XVIIe au XIXe siècle, ce terme est toutefois passablement tombé en désuétude à l’époque contemporaine, qui lui a substitué entre autres ceux de guerre de harcèlement, de guerre non conventionnelle ou de guérilla. Elle fut théorisée notamment par Maurice de Saxe (1696-1750) et Mao Zedong aborde sa forme moderne dans son Petit Livre rouge dans les chapitres consacrés à la « guerre révolutionnaire ».

styled-image

La Genèse des Wargammes

Si au Moyen Âge et dans l’Antiquité on utilisait des sculptures représentant des soldats sur des cartes pour les jeux de simulation de guerre, il fallut attendre jusqu’en 1824 pour voir une véritable théorisation des règles au travers du « Kriegsspiel ». Ce jeu fut créé par un officier prussien du nom de Georg von Reisswitz afin d’être utilisé par l’état-major de son pays comme simulateur de guerre.

À la recherche d’une manière plus structurée de jouer à des jeux de guerre, Wells conçoit les jeux Floor Games (1911) puis Little Wars (1913), qui établissent des règles pour mener des batailles avec des soldats de plomb. Little Wars est aujourd’hui reconnu comme le premier jeu de guerre récréatif et Wells considéré par les joueurs et les amateurs comme “le père du jeu de guerre miniature”, le wargame. Toutefois, ce livre n’avait pas été été traduit en Français avant 2018.

Little Wars a été publié pour la première fois en 1913 par Frank Palmer, Da Capo Press l’a réédité en 1977. Il y a eu de nombreuses autres réimpressions et il est maintenant disponible en ligne sur le Projet Gutenberg, avec Floor Games. Une édition de 2004 du livre publiée par Skirmisher Publishing comprend un avant-propos de Gary Gygax.

styled-image

Le jeu s’articule autour de l’utilisation de soldats en plomb et de champs de bataille faits de tous les matériaux disponibles, généralement des piles de livres ou d’autres jouets. Des règles simples de mouvement, de tir et de combat rapproché ont été élaborées, chaque joueur disposant d’un temps déterminé pour se déplacer et tirer. Wells consacre également un chapitre aux “Extensions et amplifications de Petites Guerres”. En annexe, Wells propose “Little Wars and Kriegspiel”, des règles plus complexes à jouer dans un espace plus grand, impliquant la logistique militaire, le génie militaire, les charges de cavalerie et le transport ferroviaire des troupes.

Alice, par J. R. Sinclar